Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > SAINT-JEAN-DE-BOURNAY

Au conseil municipal : projet de création d’un nouveau pôle enfance - 10/02/2017

Lors du conseil municipal de janvier, plusieurs points étaient à l’ordre du jour.
Dans le but de promouvoir des ruralités dynamiques, innovantes et solidaires, l’Etat a instauré les contrats de ruralité. Ce dispositif doit permettre d'accompagner et de mettre en œuvre des projets de territoire, partagés entre l’Etat et les collectivités. Ces contrats dépendent de pôles d'équilibres territoriaux et ruraux et peuvent être engagés par les établissements de coopération intercommunale ruraux, tel que Bièvre Isère Communauté qui en serait le signataire pour le compte de la commune. 
Deux dossiers ont été identifiés car ils répondent aux critères d’éligibilité. La mise en accessibilité des bâtiments communaux, dont il serait possible d'obtenir 20 % de subvention au bénéfice de la commune, ainsi que le projet de la création d'un nouveau pôle petite enfance. Concernant d'autres demandes de subvention dans le cadre du financement des projets de la commune, il est possible de solliciter les services de l’Etat pour obtenir une subvention de dotation d'équipement aux territoires ruraux (DETR).
Quatre délibérations seraient rédigées pour le pôle scolaire. Il s'agirait de la construction de nouveaux bâtiments, de la réhabilitation de l'école Jean de La Fontaine, du restaurant scolaire et des locaux périscolaires. 
Un autre sujet concerne l'acte d'acquisition de la Tour Lesdiguières, qui a été signé le 29 décembre dernier. La famille Chaffard est chaleureusement remerciée, car ce patrimoine restera à la commune et ne sera donc pas confié à un autre organisme.
Concernant la police municipale, étant donné le départ à la retraite d’Éric Bertrand, policier municipal, et de la demande de mutation de Christine Radice, une procédure de recrutement est en cours avec le centre de gestion. La mairie a une volonté de mise en place d'un service de police de proximité avec à terme probablement trois agents.
Concernant l'affaire Maille, le jugement de la cour d'appel pour l'installation sans autorisation d'un chalet en bois à Carronières, le contrevenant a été condamné à enlever ce chalet dans un délai de six mois sous peine d'astreinte de 20 euros par jour de retard, un nouveau contentieux a démarré car deux mobil-homes ont été installés depuis.
A.T.

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com