Profitez d'un abonnement gratuit !
Bourgoin-Jallieu

Bureau de Poste de Champfleuri : Ils craignent une fermeture définitive en “catimini” à la faveur de l’été - 05/08/2016

Et si ce baisser de rideau, vendredi 29 juillet à midi, avait été le dernier ? ll est 11h30 lorsque quelques habitants se rassemblent devant le bureau de La Poste à Champfleuri. A l’appel d’André Borne, conseiller municipal d’opposition, ils ne peuvent qu’exprimer leur colère, leur inquiétude... Tous craignent une fermeture définitive “incognito” à la faveur des congés d’été. Sur la porte, une affichette signée La Poste indique pourtant : “Bureau fermé du 1er août au 3 septembre”. Ce qui sous-entend une réouverture lundi 5 septembre. «Publicité mensongère !» lance le conseiller municipal Armand Bonnamy. Il explique : «Le receveur m’a assuré que c’était son dernier jour avant son départ à la retraite. Aucun agent ne reviendra en septembre.» Une issue que les “anciens” du quartier redoutent depuis quelques mois.
André Borne (PS) ressent un énorme sentiment de gâchis : «La Poste n’a pas tenu ses engagements. Pourtant, un local entièrement neuf les attendait dans le nouveau centre commercial, spécialement aménagé pour 84 000 euros. Avec le départ de ce service public, c’est toute la politique de rénovation urbaine de Champfleuri qui est mise à mal. Après la piscine, c’est La Poste. Le risque, c’est que le quartier se transforme en cité-dortoir, se replie sur lui-même... Les programmes immobiliers risquent aussi d’avoir du plomb dans l’aile.»

«J’aurais aimé que le maire soit à nos côtés»
Lorsqu’il faisait partie de la majorité précédente, l’élu dit avoir milité pour donner un nouvel élan à Champfleuri avec «quatre grands piliers pour attirer de nouveaux habitants et favoriser la mixité sociale, à savoir la pharmacie, la boulangerie, la supérette et le bureau de Poste.» Il s’interroge : «Où en est-on désormais ? J’aurais aimé que le maire soit à nos côtés aujourd’hui pour montrer qu’il était lui aussi attaché à ce bureau postal.» Des personnes âgées témoignent. Sans voiture, elles redoutent de se rendre à la Poste du centre-ville, «avec une file d’attente qui va s’éterniser.» Une autre appuie : «Le postier était vraiment dévoué, toujours prêt à nous aider pour remplir les papiers. On va le regretter.»
André Borne monte au créneau : «Je ne suis pas persuadé que le maire ait fait tout ce qu’il fallait pour garder La Poste ici. L’an dernier, il aurait par exemple pu exiger une contrepartie lorsqu’il a autorisé les travaux de rénovation du bureau du centre-ville. C’était le moment d’engager un rapport de force avec la direction. Tous les élus l’auraient soutenu dans ce bras de fer.» Certes, la nouvelle stratégie de La Poste est nationale depuis avril 2014, mais l’élu peine à comprendre : «Avec la ceinture verte, Champfleuri compte 7 000 habitants. Si c’était une commune, ce serait l’une des plus importante de la CAPI ! Il faut aussi savoir que malgré la réduction des horaires d’ouverture de La Poste, il y avait encore 60 personnes qui y venaient chaque matin en moyenne.» On parle d’un “relais postal commerçant” qui serait tenu par le futur gérant de la supérette. Mais on n’en sait guère plus. André Borne est dépité : «La majorité parle de démocratie participative, mais la population reste dans l’inconnu... C’est sidérant !» Construit en 1974, la bâtiment actuel est désormais voué à la démolition.
S. Perrin

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com