Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > SAINT-CHEF

Carnet blanc : le grand jour est arrivé pour Marie et Cédric - 21/07/2017

«Non, non je ne suis pas stressée. Cela va très bien se passer», lance Arlette Mandron, adjointe déléguée aux Affaires Sociales et à la Santé. Il est 16h.
L’Officier de l’État Civil, vêtue d’une magnifique robe rouge mordoré, n’en est pas à sa première cérémonie. Elle a déjà officié, mais là, en ce samedi 15 juillet, elle allait avoir l’honneur et le privilège de recevoir les consentements mutuels de son fils Cédric et de sa future belle-fille Marie. Alors, allez, l’Officier d’État Civil prend une profonde respiration. Elle s’apprête à aller chercher les futurs époux qui sont accaparés par leurs familles et leurs invités. Mais avant, Arlette Mandron recouvre ses épaules d’une étole blanche. En effet, les élues savent que les cérémonies ne doivent pas se faire les épaules dénudées. C’est comme ça ! Parallèlement à ce souci de respecter les fondements de la République, Marie-Noëlle Picot, adjointe administrative à la mairie de Saint-Chef, vérifie que l’écharpe est parfaitement mise. Et c’est partie pour un grand moment d’émotion.
La salle des mariages est bien trop petite pour accueillir la foule. Il faut dire que les futurs époux sont issus de grandes familles. Entre une grande descendance et la notoriété, sans oublier les ami(e)s, cela fait du monde.
C’est sous le regard de Marianne, à l’effigie de Brigitte Bardot, que les choses sérieuses commençaient. Quoi que… les moments attendrissants et plein de surprises égrenaient cette célébration.
Eh oui ! Les enfants du couple étaient aux premières loges et Lyna et Timéo ont assuré !
Mais avant que les choses sérieuses commencent, l’assemblée avait une pensée pour les absents et les personnes hospitalisées. Mais ouf ! Grâce aux nouvelles technologies, ils ont pu, comme l’on dit, assister en “live” à la cérémonie de mariage.
Marie, responsable administrative, est née le 20 juin 1990 à Lyon 9e arrondissement (Rhône). Elle est la fille Bruno Capellazo et d’Agnès née Michelland, respectivement gérant d’entreprise et agent comptable. Ils résident à Saint-Chef.
Quant à Cédric, conducteur de travaux, est né le 29 novembre 1987 à Bourgoin-Jallieu. Il est le fils de Gérald Mandron et d’Arlette née Couilloud, respectivement retraité et ergonome. Ils vivent à Saint-Chef.
Tous deux sont issus de familles très connues dans le Nord-Isère.
L’échange des consentements s’est fait en présence des familles, des amis, et des témoins : Justine Viviant épouse Brunet-Cadol, orthophoniste (Saint-Savin), Antoine Capellazo, étudiant (Saint-Chef), Maxime Golaz, plombier-chauffagiste à Meythet (Haute-Savoie), et de Yohan Baures, directeur de magasin à Meythet (Haute-Savoie).
Le couple s’est ensuite rendu à l’Abbatiale pour faire bénir leur union par le père Emmanuel et les festivités se sont poursuivies au Château Teyssier de Savy, à Saint-Chef.
Nous adressons tous nos voeux aux mariés et à leurs familles.
Carole Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com