Profitez d'un abonnement gratuit !
Actualités

CCI : Adisseo et la plateforme multimodale de Vienne-Sud Salaise/Sablons : opération réussie - 29/09/2017

Adisseo, leader mondial dans le domaine des additifs alimentaires et solutions nutritionnelles pour animaux, a réalisé deux importantes opérations de transport et logistique sur la plateforme de Vienne-Sud Salaise/Sablons en lien avec le gestionnaire, la CCI Nord Isère.
Le groupe industriel compte cinq sites de production dont deux en Isère (Les Roches et Roussillon), dédiés à la production de la méthionine, un acide aminé essentiel à la croissance des animaux. Distants de 11 kilomètres, ils sont au cœur d’une plate-forme comprenant de grands opérateurs de la chimie, à proximité du port de Salaise-sur-Sanne. «Nous venons de monter deux opérations de grande envergure avec le port géré par la CCI Nord Isère», annonce Laurent Moreau, responsable supply chain. «Nous avons trouvé un partenaire qui a su répondre à nos besoins et trouver une solution sur-mesure».
 
Une première satisfaisante
«Tout est parti de la demande de l’un de nos clients, qui souhaitait optimiser la réception de sulfate», poursuit Laurent Moreau. Sur le site de production d’Adisseo, la production de méthionine génère un co-produit, le sulfate de soude, qui est vendu puis transporté jusqu’au site du client. «Nous avons exposé le cahier des charges à la CCI Nord Isère, qui a trouvé un prestataire (Transitainer) capable de fournir un bateau fluvio-maritime avec un important chargement, en l’occurrence, capable de transporter 1300 tonnes de sulfate de sodium. L’approche logistique a convaincu nos clients». De l’usine au port, des transporteurs locaux ont acheminé le sulfate (un ballet de 64 navettes), stocké sur place dans un magasin temporaire mis à disposition, puis chargé dans le bateau.
Parti de Salaise-sur-San-ne, le plus gros modèle de bateau vraquier a gagné Alexandrie au bout de neuf jours, passant du fleuve Rhône à la mer Méditerranée. «Le bilan est très positif», note Laurent Moreau. «Cette solution est intéressante pour le client, qui a moins de réception, et pour Adisseo, qui optimise ses coûts de transport et diminue son impact environnemental à travers une démarche développement durable très forte. C’est l’équivalent de 16 To de CO2 non émis, cela représente une réduction de plus de 50% comparé à un transport effectué par la route». D’autres chargements vont suivre sur un rythme trimestriel.
 
Le port : un outil à valoriser
Toujours en partenariat avec le port isérois, Adisseo a monté une 2e opération, cette fois pour l’expédition d’isotanks pour transporter des produits liquides. «Au sein de notre plateforme européenne, notre site des Roches produit l’intermédiaire de fabrication, ensuite envoyé en Espagne pour synthétiser notre méthionine sous forme liquide», précise Laurent Moreau. Ce produit stratégique est acheminé par voie ferrée.
«Pour pallier aux aléas du fer, nous avons cherché une solution alternative et complémentaire : le chargement d’isotanks pour rejoindre Barcelone depuis le port de Salaise-sur-Sanne». Adisseo a fait appel au même prestataire, Transitainer, et mis en place avec la CCI Nord Isère une solution logistique. «Le port devra obtenir toutes les autorisations de stockage. Nous sommes encore en période de tests, avec des premiers chargements bords à bords, qui devraient se multiplier. Cette solution est plus onéreuse que le fer mais elle sécurise nos flux et contribue à notre stratégie de développement de modes doux de transport».
Source : Nord Isère Economie n°99

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com