Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > CAPI

Conseil communautaire : La CAPI cherche à faire de nouvelles économies «sans dégrader la qualité de ses services» - 18/11/2016

Face aux contraintes budgétaires, «principalement liées au désengagement de l’État», la Communauté d’Agglomération Porte de l’Isère (CAPI) a été amenée à prendre une série de mesures afin de permettre l’exercice de ses missions. L’idée ? Réduire les dépenses «tout en garantissant un haut niveau de service des politiques publiques.»
Dans le prolongement des décisions prises antérieurement (adaptation du plan pluriannuel d’investissement, mesures d’économies de fonctionnement, stabilisation de la masse salariale, augmentation mesurée de la fiscalité...), les élus du bureau communautaire ont engagé un travail en profondeur avec l’appui des services. Cette démarche a un double objectif selon le président, Jean Papadopulo : «Il va falloir que la CAPI réduise ses ambitions dans certains domaines afin de s’adapter à des ressources contraintes et refuser une dégradation progressive de la qualité de tous ses services.» La vision globale et partagée par l’ensemble des élus du bureau a permis de «garder un sens au projet communautaire.» L’ensemble des mesures et orientations qui seront mises en oeuvre au cours de l’année 2017 permettront à la collectivité de faire des économies de l’ordre de 700 000 euros par an, soit 2,3 millions d’euros d’ici 2020.
«Ce sont des choix difficiles, mais qui sont au coeur de notre responsabilité d’élu, confiée par nos concitoyens» poursuit Jean Papadopulo. Il indique : «Malgré tout, on ne peut pas continuer à demander aux services de faire chaque jour un peu plus d’économies. Nous avons repris les “politiques publiques” les unes après les autres et nous ne pouvons pas ramener l’action de la CAPI à quelque chose de farfelu. On n’arrête pas l’action culturelle, on la réduit. Nous travaillons par exemple sur un rapprochement entre le festival “Electrochoc” des Abattoirs et “Les Belles Journées” de la commune de Bourgoin-Jallieu. Il faudra les renforcer et faire quelque chose de plus qualitatif. Dans un autre domaine, celui du golf 9 trous, il est nécessaire de faire évoluer son attractivité avec un 18 trous. Mais pas de précipitation. Nous travaillons de concert avec la Chambre d’Agriculture. Il est clair que le golf doit passer à une étape supérieure.» Il y a du travail et les élus communautaires ne manquent pas de courage. Ils en auront besoin pour expliquer tout ça aux habitants.
C. Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com