Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > LA TOUR-DU-PIN

Émotion palpable à la commémoration de la Victoire du 8 mai 1945 - 12/05/2017

Lundi 8 mai dernier, c’est en présence de Thomas Michaud, sous-préfet de l’arrondissement de La Tour-du-Pin, que s’est déroulée la cérémonie commémorative du 72e anniversaire de la Victoire du 8 mai 1945.
La foule, nombreuse, s’était massée vers la Stèle des Déportés pour un premier dépôt de gerbes avant de se rendre, en cortège, jusqu’au monument aux morts.
Parmi l’assemblée, on pouvait noter la présence, entre autres, de Joëlle Huillier, députée, de Marjolaine Meynier-Millefert, conseillère régionale, de Fabien Rajon, conseiller départemental et maire de La Tour-du-Pin, du Chef d’Escadron Patrice Ganzin commandant la Compagnie de Gendarmerie Départementale de La Tour-du-Pin, de Denis Mion, président du CTAC et président du Comité cantonal de La Tour-du-Pin du Souvenir Français, de huit porte-drapeaux, de sapeurs-pompiers, de gendarmes, d’élus turripinois, de présidents et représentants du monde patriotique, de gendarmes, et d’un “piquet d’honneur” avec le détachement de militaires, de personnalités civiles et militaires…
La jeunesse était également au rendez-vous, tout comme la Batterie-Fanfare de l’Avant-Garde de La Tour-du-Pin ainsi que des musiciens de La Fraternelle de Bourgoin-Jallieu qui exécutaient les différentes sonneries d’usage, et des enfants des quatre écoles de la commune. Après la montée des couleurs, la cérémonie débutait.
Avant qu’il ne soit procédé au dépôt de plusieurs gerbes au pied du monument aux morts, il était procédé à la lecture de plusieurs allocutions. Quant au message du secrétaire d’Etat auprès du ministre de la défense, chargé des anciens combattants et de la mémoire, il débutait par ses mots : “Le 8 mai 1945, la victoire des nations alliées consacrait la victoire de la démocratie, des valeurs universelles de la liberté et de la dignité humaine. Il y a 72 ans, prenait fin, en Europe, la guerre la plus meurtrière que l’humanité ait connue. Plus de cinquante millions de femmes, d’hommes et d’enfants, dont la moitié de civils, périrent. Dès le 18 juin 1940, par la voix du général de Gaulle, la France avait dit son refus et sa volonté d’agir pour retrouver sa place au sein des grandes nations, afin de porter son message universel de Liberté, d’Egalité et de Fraternité. Le 8 mai 1945, la France était à Berlin, effaçant la défaite de mai 1940 et l’esprit de collaboration.
Aujourd’hui, nous rendons hommage à toutes les générations de la Seconde Guerre mondiale. Hommage aux combattants de 1940 dont les sacrifices permirent, lors de combats restés dans les mémoires comme en Norvège, à Montcornet ou à Chasselay, de ralentir l’avancée de l’armée allemande au printemps 1940.”
Retentissait ensuite le chant militaire de la “Marche de la 2e DB”. A l’issue de la cérémonie, un apéritif était offert par la municipalité et servi au Grenier des Halles.
Carole Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com