Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > LES VALS DU DAUPHINE

Entre les mots et les réalités, René Mollard fait son retour avec “Les Bûchers de Brandelune” - 15/09/2017

René Mollard a plusieurs cordes à son arc. Et ce n’est un secret personne, c’est un passionné d’histoire. Depuis quelques jours, vient de paraître son 4e ouvrage. Après “Les Tryptiques” qu’il a vendu à 700 exemplaires, son “best-seller”, il nous présente “Les Bûchers Brandelune”. Mais attention, cet ouvrage a une particularité. «C’est un roman dans une histoire… Les faits sont authentiques et vérifiables», nous précise René Mollard, ancien maire de La Tour-du-Pin. Et de poursuivre : «Vous savez, l’histoire de La Tour-du-Pin m’intéresse. À la fois, ce qui est juste et faux. Pour ce roman, j’ai effectué de minutieuses recherches et notamment sur la façon dont les gens vivait à l’époque, c’est-à-dire au XIVe siècle. Il faut savoir qu’à l’époque 85 % de la population était paysanne. La vie était rythmée par les guerres entre la Savoie et le Dauphiné, et elles étaient fréquentes. C’est aussi l’époque de la grande histoire de l’épidémie de la peste. Elle était symptomatique de la misère. La peste est arrivée en 1348. À La Tour-du-Pin, il y avait un château important. C’était une vraie baronnie qui dépendait d’un Dauphin. Avec ce carrefour important, les bagarres et les meurtres étaient inévitables et fréquents.» René Mollard parle avec passion de ses recherches. Cet ancien professeur de Français et d’Histoire au collège Saint-Michel à Bourgoin-Jallieu nourrit bien d’autres projets d’écritures des plus ambitieux. «Si je me fait assez vieux, je veux écrire un bouquin sur l’Église. En vieillissant l’Histoire est une science des anciens. Quelqu’un a dit, ou plutôt a écrit : “un jeune qui n’est pas vieux n’a aucune espérance en l’avenir. Et un vieux qui n’est pas jeune, n’a jamais cru à l’avenir”. Avec des mots et des réalités, l’histoire que je raconte se termine bien. Même très bien… il y a un grand mariage.»
Cet ouvrage d’histoire romancée ou ce roman d’histoire et d’histoires est le fruit d’une année de travail. Et René Mollard met tous ses espoirs en ses lecteurs assidus.
Carole Muet
 
Synopsis
«N’est-ce pas l’accumulation des siècles, les énumérations jamais finies des rois, des empires et de leurs rivalités sanglantes ? Est-ce l’évocation des catastrophes naturelles ou provoquées, le récit des grandes découvertes ou inventions, l’énumération des croisades fanatiques ou des guerres de religions ?
N’est-ce pas surtout la vie des gens qui en sont les acteurs ou les victimes, au jour le jour ?
Michel et Ananiel, héros de ce roman, sont encerclés ainsi que leurs familles par les événements auxquels ils sont confrontés. La Peste noire en a fait des victimes impuissantes, les guerres et l’intolérance les ont soumis aux pires exactions. Mais l’amitié et l’amour, dont ils se sont nourris, ont rendu leur vie digne d’être vécue !
La vie n’est-elle pas toujours qu’un roman historique pénétré d’espérance ?»
Infos pratiques : Le livre est disponible depuis samedi 9 septembre dernier. Il compte 160 pages et est au prix de 20 €. Il est disponible auprès de la Librairie “La Belle Histoire”, à la Maison des Dauphins (La Tour Prend Garde). D’autres points de ventes sont à venir.
Des séances-dédicaces sont programmées samedi 16 septembre à la librairie “La Belle Histoire” à La Tour-du-Pin et le samedi 4 novembre chez Cultura à Bourgoin-Jallieu.
Le mercredi 15 novembre l’auteur vous donne rendez-vous au Collège Saint-Bru-no, à La Tour-du-Pin, pour une conférence.

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com