Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > SAINT-SAVIN

Justine et Anthony ont dit “oui” ! - 28/07/2017

C’est le samedi 8 juillet, et sous un soleil de plomb, que Justine Toneghin et Anthony Amela se sont dits “oui” en présence d’une nombreuse assemblée. Parents et amis étaient au rendez-vous pour accompagner ce couple particulièrement radieux. Si la future mariée était sereine, le futur époux était particulièrement ému. Les yeux humides, il a repris sa respiration à plusieurs reprises, et il pouvait compter sur le soutien de ses témoins.
L’émotion était également palpable dans les rangs de la famille de Justine Toneghin. Eh oui ! L’officier d’état civil qui allait unir le couple se nommait Sylvie Toneghin, conseillère municipale d’opposition. Mais elle était surtout et avant tout, la maman de la mariée. Pour cette belle et grande occasion, Sylvie Toneghin, vêtue d’une longue combinaison pantalon noire, avait endossé l’écharpe tricolore.
L’instant était solennel, et pour l’accompagner dans cette mission, elle était assisté de Gérard Faverjon, conseiller municipal d’opposition et ami de la famille Toneghin.
Justine, psychologue, est née le 17 mars 1992 à Bourgoin-Jallieu. Elle est la fille de Sylvie, née Roybin, et de Joël Toneghin, respectivement assistante de direction et chef d’entreprise. Ils sont domiciliés à Saint-Savin.
Quant à Anthony, conducteur de grue, il est né le 28 décembre 1990 à Bourgoin-Jallieu. Il est le fils de Nathalie Félix, employée administrative domiciliée à Saint-Alban-de-Roche, et de Gilbert Amela, charpentier, domicilié à Saint-Savin.
Les jeunes mariés sont tous deux issus de familles très connues sur le territoire. La famille Amela sur Saint-Savin et dans le monde de l’ovalie, tandis que la famille Toneghin a ses racines sur Salagnon et la famille Roybin sur Trept. Ce sont également des familles impliquées dans la vie associative pour les uns, et dans la vie publique pour la famille Roybin. En effet, si Justine a une maman conseillère municipale depuis 2014, elle a un oncle qui sert la République depuis plusieurs mandats sur la commune de Trept. Depuis 2014, il est conseiller municipal délégué aux associations, fêtes et cérémonies. Il est également sapeur-pompier volontaire à la caserne de Trept.
Ils ont échangé leur consentement mutuel en présence de leurs témoins : Grégory Amela, enseignant en cuisine à Bourgoin-Jallieu, Gaëtan Mollard Charreton, électricien à Saint-Savin, Vincent Toneghin, conducteur d’engins T.P. à Saint-Savin, et Maëlle Gousset, neuropsychologue à Copponex (Haute-Savoie).
Le couple officiellement uni par les liens sacrés du mariage, Sylvie Toneghin tenait à prononcer quelques mots aux jeunes mariés, en son nom et celui de son époux.
On apprenait ainsi, qu’au départ, l’histoire d’amour entre les deux tourtereaux n’était pas si évidente que cela. En effet, que de chemin parcouru depuis leur CM1/ CM2. “Osons le dire, vous n’étiez pas très amis”, lançait Sylvie Toneghin. Et de poursuivre en nous dévoilant quelques facettes de Justine et d’Anthony : “Vous vous êtes retrouvés en 5e au collège de Champfleuri. Justine, plutôt studieuse, ne portait pas dans son coeur Anthony. Elle évoquait, à son sujet, “son tableau de chasse”. Il aimait faire rire ses camarades de classe, et parfois dresser les cheveux aux enseignants.
Tout a changé un jour de Noël. Vous étiez encore adolescents lorsque vous vous êtes déclarés amoureux à distance, l’un à Bergerac et l’autre à Saint-Savin. Vos premiers rendez-vous clandestins avaient lieu sous l’abri bus de Monet les Cotes, puis vous vous retrouviez en bas de notre chemin.
… À présent, Anthony est devenu le 3e homme de notre foyer, bousculant les codes masculins de la famille Toneghin. À la différence de son beau-père et son beau-frère, il a toujours quelque chose à raconter, sauf au réveil où il ne faut pas trop le solliciter. Là, il a le même air de famille. Vos différences vous ont réunies. En effet, Justine aimant prendre son temps, pratiquant des activités artistiques, lycéenne sérieuse, et Anthony, plus remueur, aimant le rugby et retrouver ses copains au stade ou au café. Vous avez ensuite grandi, évolué ensemble et êtes devenus adultes main dans la main, regardant dans la même direction. Anthony soutenant Justine lors de ses longs week-ends de révision et jouant au prof en l’interrogeant.
… Nous vous souhaitons un océan de bonheur, des moments merveilleux en couple, en famille et entre amis. Et voici quelques conseils pour que la flamme qui brille dans vos yeux perdure aujourd’hui : respect, dialogue et échange, admiration, confiance, humour, soutien, petite dose d’indépendance, savoir pardonner, ouverture sur le monde et beaucoup d’amour.
… En une phrase, Justine et Anthony, soyez heureux.”

Les festivités se sont poursuivies sur la commune de Vénérieu, au restaurant “Près du Lac”.
Pour notre part, nous terminerons par “Vivent les mariés et félicitations aux parents.”
Carole Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com