Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > SAINT-SAVIN

Le Capitaine Patrick Roze, chef de caserne de Saint-Savin, a été mis à l’honneur - 13/10/2017

Samedi 7 octobre était un jour particulier pour les soldats du feu du village, mais également pour celles et ceux des Portes de l’Isère Est. Ça y est, le Capitaine Patrick Roze a fait valoir ses droits à la retraite. Et les sapeurs-pompiers ne pouvaient pas le laisser partir comme ça, sur la pointe des pieds ! Non, le Capitaine Patrick Roze c’est “quelqu’un” ! D’ailleurs, au vu de la très nombreuse assistance qui a répondu favorablement à l’invitation, cela veut tout dire, inutile de faire des grands discours. En plus, ce n’est pas quelque chose qui plaît particulièrement au Capitaine Patrick Roze, Chef de Groupe des Portes de l’Isère Est, du Poste de commandement de colonne, et Chef de caserne de Saint-Savin.
Patrick Roze est né le 22 octobre 1952 à Oullins. Il a effectué ses services militaires du 1er février 1972 au 31 janvier 1973 et s’est engagé au corps de Saint-Savin le 1er janvier 1985. Il a été nommé caporal le 11 novembre 1986, sergent le 7 décembre 1991, adjudant le 1er novembre 2000, lieutenant le 1er janvier 2005 et capitaine le 1er janvier 2015.
Il a reçu la médaille d’argent en 2004, celle de vermeil en 2009 et la médaille d’or en 2014. Il s’est également vu décerner la médaille exceptionnelle d’argent avec rosette le 28 décembre 2015.
Les discours étaient nombreux. Il y a eu tout d’abord Évelyne Michaud, maire et vice-présidente du Conseil départemental. Celle-ci n’a pas manqué de saluer le travail et l’implication du Capitaine Patrick Roze.
Quant au commandant Grégory Neyret, il évoquait plus la carrière de l’homme avec un grand “H” : «Jusqu’à la dernière heure, le capitaine Roze est resté investi au sein du SDIS en tant que chef de groupe des Portes de l’Isère Est et du poste de commandement de colonne mais également en tant que chef de caserne de Saint-Savin. Pendant près de quatorze années, il a dirigé cette caserne avec passion, détermination et a su relever les défis avec sa disponibilité omniprésente. En effet, de janvier à septembre 2017, il a réalisé plus de 4300 heures pour assurer la réponse opérationnelle de la caserne de Saint-Savin.
La roue tourne et le capitaine Roze s’y est préparé... le service départemental aussi mais je reconnais qu’une implication comme celle de Patrick, associée à une telle longévité, est devenue rare chez les sapeurs-pompiers.
Apprécié, attachant, toujours le mot pour rire, son franc-parler n’a pas toujours fait que des heureux… il va laisser un vide ici et au sein du SDIS mais je sais qu’il sera toujours le bienvenue dans cette caserne. Il sera nommé commandant honoraire très prochainement et ses galons lui seront remis lors de la prochaine Sainte-Barbe.»
Et rien n’a manqué au programme de cette réception hors du commun. Imaginez-vous qu’à 12h, nous avons eu droit à “la sirène” !
Les invités ont eu droit à une belle “revue” de carrière du Capitaine ! Les anecdotes n’ont pas manqué : du sauvetage d’une vache tombée dans une rivière à un accouchement où le Capitaine Patrick Roze ne voulait pas rendre le nouveau-né, la carrière du sapeur-pompier restera à jamais gravée dans toutes les mémoires.
Bon d’accord, avec cette réception, il va falloir ajouter des pages à l’album des photos-souvenirs. Notamment lorsque les sapeurs-pompiers ont offert un magnifique cochon de lait - vivant - au Capitaine ! Ce fut, sans faire de jeu de mots, une belle “tranche” de fou rire, mais un peu moins pour le Capitaine puisque ce petit cochon a marqué de son passage la chemise du Capitaine Patrick Roze.
Il y avait des éclats de joie, de l’émotion et beaucoup de sincérité. Et tout particulièrement lorsque David et Marlène, les enfants du couple que forment Noémie et Patrick Roze, ont déclaré leur amour à leur papa.
Après l’arrivée de la Bandas des “Zeuforix” et le tour du village de “Mister Retraité” le Capitaine Roze, toutes et tous se sont retrouvés autour d’un buffet dînatoire. Et il paraîtrait même que la fête s’est terminée tard dans la nuit… pour ne pas dire très tôt dimanche.
Carole Muet
 

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com