Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > SAINT-JEAN-DE-BOURNAY

Le lycée Vallon Bonnevaux inaugure ses nouveaux bâtiments - 26/05/2017

Vendredi 5 mai, le lycée Vallon Bonnevaux inaugurait l’ouverture de nouveaux bâtiments en présence de nombreuses personnalités.
Ce bâtiment de plus de 600 m2, destiné à l’enseignement professionnel et à l’administration, est composé de différents plateaux techniques : puériculture, soins aux personnes fragiles, cuisine pédagogique et aire d’aménagements paysagers.
Ainsi les élèves, mais aussi les apprenants de la formation continue, pourront développer leurs compétences professionnelles dans des conditions similaires à celles vécues en structures et en entreprises.
Ce nouveau bâtiment, moderne et durable, qui vient s’intégrer parfaitement dans le parc tout près du bâtiment d’origine, illustre parfaitement Vallon Bonnevaux aujourd’hui.
M. Fabrice Hua, directeur de l'établissement, insistait sur la signification profonde de cette inauguration. En effet, cette inauguration permettait de présenter la nouvelle image, les nouveaux projets ainsi que les nouveaux défis de Vallon Bonnevaux. Ce nom générique Vallon Bonnevaux désigne une association constituée de trois pôles, qui constituent l'identité de cet établissement.

L’histoire du lycée Vallon Bonnevaux
Vallon Bonnevaux, collège lycée, accueille les élèves de la 4e au Bac pro dans les secteurs de la vente, des services aux personnes et aux territoires ainsi que de l'aménagement paysager. L’établissement propose des formations continues aux particuliers, aux entreprises et aux collectivités territoriales ainsi que différentes réponses adaptées aux besoins locaux mais aussi le développement d’activités nouvelles. 
Cette modernité et ses projets pour demain s'encrent sur une histoire. Sœur Odile rappela l'histoire significative de l'établissement depuis son ouverture en 1949. 
Les nombreuses étapes de l’établissement reflètent bien la capacité de ce dernier à s'adapter aux contingences administratives : l’évolution du centre ménager en novembre 1949 à un établissement reconnu par le ministère de l'agriculture en 1953, à un centre d’enseignement rural en 1969 puis au lycée Les Bonnevaux en 2000. Enfin, en 2009, l'établissement devient Vallon Bonnevaux avec la fusion du lycée de Chabons. Aujourd'hui, les deux sites comptent entre 250 et 280 élèves.
Cette évolution montre l'ajustement constant aux besoins professionnels du territoire pour permettre le développement des diplômes adaptés à la spécificité du monde rural CAPA service aux personnes et vente en milieu rural, CAPA jardinier paysagiste, CAP petite enfance ou encore Bac pro services aux personnes et au territoire. La phrase “Savoir d'où l'on vient pour savoir où l'on va” donne l'énergie à tous ces jeunes.
Cette évolution considérable des missions et la transformation de l'établissement ne se sont jamais faites en oubliant le militantisme  des trois sœurs Marie Aimée, Chantal et Élisabeth qui ont fondés ce lieu d'apprentissage.
Mme Pichat, présidente du conseil d'administration, rappelait que, en dehors des murs et des infrastructures, cet établissement a également une histoire humaine qui témoigne d'une fidélité constante aux valeurs initiales : bienveillance, respect des différences, solidarité, citoyenneté, égalité de tous, prise en compte des élèves où ils sont et comme ils sont pour construire des nouveaux chemins de réussite en particulier par la pédagogie du projet ainsi que l’adaptation aux besoins du milieu rural pour permettre le développement de compétences professionnelles assurant une véritable insertion professionnelle locale.
Yannick Neuder, vice-président de la région, mettait en évidence le rôle essentiel que joue l'enseignement privé sous contrat dans la région, en particulier pour permettre la formation en milieu rural.
Jean-Pierre Barbier, député, qui se félicitait de l'aide de la région de l’ordre de 50 % et du départemental de l'ordre de 20 % dans la budgétisation des travaux du bâtiment, rappelait la politique de la région et du département pour accompagner la formation des élèves en milieu rural.
En effet, ces établissements privés ou publics jouent un rôle considérable pour la revitalisation des territoires ruraux en permettant le maintien des personnes âgées dans leur habitation et leur milieu et en développant des métiers non délocalisables dans les domaines du service à la personne et de l'aménagement paysager.
Daniel Cheminel, maire de Saint-Jean-de-Bournay, tenait simplement à dire sa fierté pour sa commune d'avoir, sur son territoire, un pôle de formation aussi  innovant et moderne.
M. Plaige, délégué de l'évêque de Grenoble-Vienne et responsable de l'enseignement catholique pour le diocèse, a reconnu son émotion, sa joie et sa fierté en regardant les locaux dotés d'une telle qualité. L'établissement est un témoignage concret de ce que permet l'innovation pédagogique et structurelle quand on permet à des équipes de direction et des équipes pédagogiques d'évoluer et de s'adapter aux besoins réels du milieu rural.
L'évolution de l'établissement témoigne aussi de l'exemplaire complémentarité de la région et du département pour accompagner financièrement des projets réalistes et de la convergence remarquable en initiatives locales et politique territoriale globale.
A.T.

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com