Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > SERMERIEU

Les citoyens s’interrogent sur le budget investissement - 02/06/2017

En 2016, le résultat budgétaire de la commune de Sermérieu a été déficitaire de 13.721 €.
Le “bas de laine” tant vanté comme preuve de bonne gestion est passé d’environ 300.000 € fin 2015 à environ 165.000 € à la fin de l’exercice 2016. Nos recettes n’équilibrent plus nos dépenses. La commission Finance, qui prépare et suit le budget de la commune, ne s’est pas réunie cette année.
Malgré ce constat, les dépenses se poursuivent en 2017. Selon le maire Alexandre Bolleau, c’est la première fois que le budget d’investissement de la commune, 1,1 M€, sera aussi élevé que le budget de l’année de la construction du groupe scolaire.
Cette année, la commune va investir plusieurs centaines de milliers d’euros dans la rénovation du bâtiment du bar-restaurant. L’objectif étant de rouvrir à l’automne 2017.
Est-ce vraiment raisonnable ? Pouvons-nous comparer les dépenses liées à un bien d’utilité publique servant l’apprentissage de nos enfants, à celles d’un bar-restaurant ayant une toute autre finalité ? Quel intérêt pour nous contribuables de supporter de telles charges, d’autant plus que ce commerce avait trouvé repreneur, proposition refusée par Monsieur le Maire ?
À Sermérieu, l’argent public est dépensé sans compter. Le fond de commerce du bar-restaurant a été racheté pour un montant surévalué de 38 000 €, pour un chiffre d’affaire annuel de 65.000 €.
En 2016, la commune a choisi de rentrer au capital de la SEMCODA pour un montant de 373.695 €, alors qu’elle n’avait aucune obligation à le faire.
Ces choix de gestion nous obligent à emprunter 300.000 € pour une durée de 20 ans pour financer ces investissements, dans un contexte de réduction budgétaire et de désengagement de l’État.
En effet, le Maire prévoit que le projet du bar-restaurant ne sera pas rentable, car le loyer mensuel prévu, entre 900 et 1.000 €, ne couvre pas le remboursement de l’emprunt de 1.400 € par mois.
Nous sommes surpris que les élus ne s’interrogent pas davantage sur les conséquences de cette politique budgétaire. Sommes-nous les seuls à Sermérieu à nous inquiéter de la situation ?
Les Sermériolans sont-ils suffisamment informés depuis l’arrêt de la diffusion des comptes-rendus des conseils municipaux dans le P’tit Trait d’Union.
Nous nous inquiétons de l’avenir de la commune, lourd héritage pour son successeur, depuis que l’on sait que, malgré ses affirmations contraires devant les électeurs Sermériolans en 2014 lors de sa candidature à la mairie, M. Bolleau envisage, finalement, de faire une carrière politique.
Un groupe de parole Sermériolans.

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com