Profitez d'un abonnement gratuit !
Actualités

Métiers de l'Artisanat : Pleine mobilisation pour la promotion de la qualité d’Artisan Cuisinier - 22/09/2017

La Chambre de Métiers et de l’Artisanat Isère (CMA) et les organisations professionnelles “l’Union des Métiers et des Industries de l’Hôtellerie” (UMIH) et la Fédération Autonome Générale de l’Industrie Hôtelière et Touristique (FAGIHT) se mobilisent pour promouvoir la qualité d’Artisan Cuisinier et se félicitent de cette avancée majeure qui permet aux cuisiniers d’être reconnus comme artisans, au même titre que les autres métiers de bouche.
Avec la qualité d’Artisan Cuisinier, le professionnel est ainsi valorisé et identifié comme oeuvrant tous les jours pour le rayonnement de la gastronomie française et de ses produits. Le terme artisan est également pour les français synonyme de qualité et de savoir-faire.
Depuis le 1er juin dernier, un chef d’entreprise peut obtenir volontairement la qualité d’Artisan Cuisinier (décret du 10 mai 2017).
Pour cela, le chef d’entreprise doit :
- exercer une activité de fabrication de plats à consommer sur place,
- être le chef d’entreprise,
- détenir un diplôme dans le domaine de la restauration de type CAP ou avoir trois années d’expérience,
- justifier d’une carte 100 % “faite maison”, c’est-à-dire que les plats doivent être élaborés sur place à partir de produits bruts,
- s’immatriculer au Répertoire des Métiers de la CMA Isère.
Comme les artisans, les cuisiniers vivent leur métier avec passion. Ce décret est la reconnaissance officielle à la fois d’une qualité de cuisine et la valorisation de leurs savoir-faire et compétences. La qualité d’Artisan Cuisinier va contribuer à valoriser l’image de la profession auprès des clients, mais aussi auprès des jeu-nes et des futurs apprentis.
Les chefs d’entreprise souhaitant obtenir la qualité d’Artisan Cuisinier doivent prendre contact avec la CMA Isère, par téléphone au 04 76 70 82 09 ou par mail : contact@cma-isere.fr
Le fait de faire usage du mot “artisan” ou de l’un de ses dérivés pour l’appellation, l’enseigne, la promotion ou la publicité de l’entreprise, du produit ou de la prestation de service sans détenir la qualité d’artisan est puni d’une amende de 7.500 euros (Art. 24 de la loi 96-603 du 5 juillet 1996). Le titre d’Artisan Cuisinier peut être attribué dans les mêmes conditions aux associés, conjoints collaborateurs et conjoints associés prenant part personnellement et habituellement à l’activité de l’entreprise. Les salariés de l’entreprise ne sont pas concernés par la qualité d’Artisan Cuisinier.

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com