Profitez d'un abonnement gratuit !
Actualités

Meyrieu-les-Étangs : Georges Colombier médaillé de la Légion d’honneur - 29/09/2017

Ils étaient presque tous au rendez-vous ! Samedi 23 septembre, Georges Colombier, parlementaire honoraire, a reçu les insignes de chevalier dans l’Ordre National de la Légion d’honneur. Et que d’émotion… De nombreux regards étaient embués. Il faut dire que le parcours de cet homme “ordinaire” n’est pas banal. C’est aussi du fait de sa gentillesse et de sa simplicité qu’il a toujours fait l’unanimité au sein de la classe politique.
C’est au titre d’homme public au service de la République et de ses concitoyens que cette distinction lui est décernée par le Ministère de l’intérieur. Ancien député et ancien conseiller général de l’Isère, maire honoraire de Meyrieu-les-Étangs, Georges Colombier a ainsi cumulé 59 ans de services à son actif.
Après le mot d’accueil d’Alain Couturier, maire, ce sont les enfants et petits-enfants de Georges Colombier qui tenaient à s’exprimer. Tous reconnaissent que bien qu’ayant partager leur papa et leur papy avec une bonne partie des habitants de la 7e circonscription, elles et ils ont un papa et un papy formidable.
Après des applaudissements chaleureux émanant de l’assemblée, c’était au tour de Jean-Paul Bonne-tain de prendre la parole. Il déclarait : «Je sais que c’est un honneur pour la commune de Meyrieu-les-Étangs de réunir cet après-midi une si nombreuse et si belle assemblée. La qualité des présents auxquels s’ajoutent ceux qui n’ont pu venir ainsi qu’un taux de réponse à cette invitation, à faire pâlir les plus grands instituts de sondage, disent bien l’estime, l’amitié et la fidélité de tous.
… Cet après-midi, il s’agit de vous accueillir dans le premier des ordres nationaux, de vous remettre la plus haute distinction française et l’une des plus connues au monde. Je le dis de suite, la Légion d’honneur reconnaît certes les mérites du récipiendaire mais exige plus encore d’en rester digne. Ainsi, le port de l’insigne est une invitation permanente à l’humilité. Point de crainte à nourrir vous concernant.
… Vous êtes un homme du devoir accompli, et après avoir honoré la République, il est ainsi juste et naturel que la République vous honore.»
 
En “quelques mots”, le parcours du nouveau légionnaire
Né le 8 mars 1940 Georges Colombier est issu d’une famille modeste d’ouvrier tisseur. Après avoir eu son certificat d’études, Georges Colombier obtient un CAP d’ajusteur, tourneur, fraiseur et franchit les portes de SEPI à Saint-Jean-de-Bournay, qui deviendra Calor et Seb.
En 1960, il est affecté au 4e génie à Grenoble et part en Algérie en 1961, quelques jours, et rentre pour les funérailles de son père. Après le cessez-le-feu, il reprend le chemin de Calor. Pendant 28 ans, il a été salarié dans l’industrie. Depuis toujours, il s’est impliqué dans la vie de sa région en tant que syndicaliste, trésorier du comité d’entreprise et responsable de nombreuses associations.
Conseiller municipal de Meyrieu-les-Etangs dès 1965, il en devient le maire en 1973, puis conseiller général du canton de Saint-Jean-de-Bournay en 1982. Il est réélu en 1985 et devient alors vice-président du conseil général chargé des affaires sociales et de la santé. De 1986 à 2012, il aura représenté l’Isère à l’Assemblée Nationale comme député UDF, puis DL à la création de ce groupe en 1997.
En 1998, à la demande d’Armand Bonnamy, alors conseiller régional, Georges Colombier préside, bénévolement, la structure Isère Porte des Alpes, porteuse des contrats territoriaux passés entre la région Rhône-Alpes et trois intercommunalités qui regroupent 45 communes pour 120 000 habitants. En 2010, le Groupement d’intérêts publics est créé pour la réalisation du Contrat de Développement Durable Rhône-Alpes (CDDRA) et en 2016, la structure prend fin avec la nouvelle région Auvergne Rhône-Alpes.
Georges Colombier aura passé 50 années d’engagements public et politique. «Tout au long de ce parcours, j’ai voulu respecter chaque individu, lui venir en aide, en dépit de ses opinions, de sa situation, ce qui a fait ma force. J’ai essayé de ne laisser personne au bord du chemin. C’est une vie bien remplie qui vient d’être couronnée par cette décoration, mais j’ai aussi conscience de n’avoir pas tout fait, que des problèmes sont restés sans solution. J’ai vite compris qu’un homme seul ne peut pas travailler, même en politique, qu’il faut être une équipe et cette équipe, c’est avec mes collègues élus, mes collaborateurs successifs et vous tous que nous l’avons formée, qu’ensemble nous avons gagné.»
Marié avec Monique depuis 1961 le couple est à la tête d’une jolie petite tribu. Monique et Georges Colombier ont quatre enfants (Jean-Michel, Jacques, Mireille et Audrey), auxquels viennent s’ajouter des petits-enfants et des arrières petits-enfants. Lors de son discours, Georges Colombier tenait à remercier son épouse : «Une personne a tenu une place très importante et déterminante dans ces 50 années de vie publique, mon épouse Monique. Elle a toujours accepté tous mes engagements sans en étudier les inconvénients. Sa présence à mes côtés, sa discrétion, sa patience, sa disponibilité, son entière confiance, sa foi en mon engagement ont été pour moi un soutien indéfectible. Alors ce soir je veux lui rendre un hommage rempli de reconnaissance et de gratitude.
Il y a aussi nos enfants qui ont un rôle dans cet engagement. Ils l’ont accepté et ont participé activement aux campagnes électorales. Je me souviens de Jean-Michel et Jacques, lorsqu’ils avaient 20 et 19 ans, quand Jean Boyer m’a demandé de me présenter aux législatives et qu’ils m’ont dit “tu ne vas pas aller à l’abattoir. J’y suis allé et j’ai été battu… mais j’ai mis la main dans l’engrenage” ou encore de Audrey qui disait à mes collaborateurs “je veux prendre rendez-vous avec mon papa”.»
Carole Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com