Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > SAINT-CHEF

Pas de vague à l’âme pour les 180 conscrites et conscrits des classes en “7” ! - 07/04/2017

“La 7 c’est chouette” ! Bon, celle-ci elle était facile à faire. Pour les classes en “8” qui suivront, logiquement en 2018, il faudra que les “têtes pensantes” se creusent les méninges pour faire mieux… ou tout du moins, aussi bien !
Dimanche 2 avril c’était, vous l’aurez compris, jour de fête dans tout le village.
Et si nos conscrites et conscrits de tous âges arboraient fièrement leur tee-shirt siglés à l’effigie du “7” sur le devant et d’une chouette au dos, le temps, lui, n’était pas chouette pour faire la fête. Mais peu importe, avec un tel animal comme totem, les choses ne pouvaient que bien se dérouler. Et peu importe la pluie ! D’ailleurs, vague pluvieuse, vague heureuse ! Et il en a été de même pour les prises de vue. Même pas peur de la pluie ! Les conscrites et les conscrits ont sagement attendu leur tour pour présenter leur plus beau minois à la cohorte de photographes. Alors, il y a ceux qui ont bien voulu s’asseoir sur les bancs et les autres qui se sont défilés. Eh oui ! Pour certains, il était hors de question de se rafraîchir le fessier !

C’était super chouette
Quoi qu’il en soit, entre les gouttes de pluie, les flashes n’ont pas manqué de crépité. Une fois que les stars du jour se sont pliés à la tradition, il était temps de passer aux choses sérieuses.
Après un essai en intérieur pour la photo de groupe, les quelques 180 participants ont eu droit à une photo en extérieur. Et là aussi, l’exercice a été périlleux. Bon, allez, ils ont assez pris la pose. À un moment donné, ils avaient envie de bouger et de s’éclater ! Allez, haut les coeurs, c’est parti pour une virée dans le centre du village ! Et quelle ne fut la stupeur des automobilistes de voir ce cortège multicolore braver la pluie et l’humidité. Et au final, on vous l’assure, ils étaient tous “chouettes”. Mais dans le sens où vous l’entendez. Ils étaient tous trempés jusqu’au os ! C’est en début d’après-midi qu’ils ont rejoint la salle polyvalente pour déguster un repas de circonstance.
Et pendant ce temps là, les bénévoles des classes en “8” s’activaient. Comme le veut la tradition, c’est la vague qui suit qui se met au service des conscrites et conscrits qui font la fête. L’occasion de mettre du beurre dans les épinards afin de préparer les festivités à venir. Eh oui, c’est comme tout, on n’a rien sans rien. Faire la fête cela se mérite. Avant, il faut mouiller la chemise pour récolter quelques menues monnaies pour alléger les frais engendrés par cette tradition qui suit son bonhomme de chemin depuis 2001. Pour les classes en “7”, c’était la seconde édition. Eric Lapalu, président de la vague en “7”, et toute son équipe sont heureux de la réussite de cette édition.
En 2007, ils étaient 150… En 2017 ils ont été 180 à répondre à l’invitation. Et même Eden Rostaing, né le 24 février dernier, était de la fête ! Ce petit bout était accompagné de ses parents, Oriane et Julien, et de sa grande soeur Charlize (2 ans et demi).
Alors, c’est dit, rendez-vous dans 10 ans… même jour même heure !
Carole Muet




Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com