Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > SAINT-SAVIN

Plantes sauvages et amitiés partagées entre choristes et patoisants - 27/05/2016

Arlette Guéraud, grand “manitou” de la chorale “Au bonheur de la chanson” de Saint-Savin, était il y a peu au centre de belles retrouvailles. Avec les membres du groupe de patois, les choristes ont en effet créé l’animation au château de Demptézieu. Tout ce petit monde s’est retrouvé autour d’un repas à l’ancienne. Inutile de vous dire que les convives ont mené la vie de château avec ces passionnés de la “langue d’hier”. 
Le patois dauphinois n’est plus guère parlé aujourd’hui. Mais peu importe. La sous-section du groupe vocal aime échanger autour de ce “dialecte” local. C’est une façon de raconter des faits drôles et atypiques sous une forme originale. Une “patoise”, ça n’a jamais fait de mal à personne, bien au contraire. Au sein de cette association, les parties de rigolades sont hebdomadaires ! Il faut dire qu’il y a quelques “trublions” qui n’ont pas leur langue dans leur poche. Ainsi, les petits malheurs du quotidien deviennent dérisoires. Rire de tout et de rien, c’est leur principale activité quand ils se retrouvent. Cette association devrait même être remboursée par la sécurité sociale !
La plaisanterie est le moteur des adhérents. Alors, samedi 30 avril, ce repas à l’ancienne avait une saveur particulière. Pour commencer, leur théâtre de jeu était le château de Demptézieu. Ensuite, ils ont eux-même confectionné leur menu ! Le bonheur était dans l’assiet-te… Chacun s’est lancé dans une cueillette de plantes qui n’avaient rien d’illicites. La nature est extraordinaire : elle offre tout à portée de main, à condition d’en connaître les subtilités. Il ne faut pas faire n’importe quoi au risque de mettre sa santé en péril. Ainsi, c’est sous les bons conseils de Jean, éminent spécialiste de la nature, que les convives ont fait leur cueillette. A 11h, ils ont commencé à composer leur assiette de plantes sauvages et les commentaires allaient bon train. Ce fut une bonne récolte. Le doyen du jour, René, 92 printemps, a lui aussi récolté son assiette du berger. A 12h30, l’heure était à la dégustation. Après cette entrée offerte par dame nature, les patoisants se sont régalés avec un gâteau de foie, des quenelles, puis des œufs à la neige accompagnés d’un biscuit de Savoie.
Comme d’habitude, l’ambiance était festive. Les participants à cette journée hors du commun n’ont pas regretté le déplacement. Si la bonne humeur et l’originalité de ces bons vivants vous tentent, sachez que le groupe de patois se réunit au château tous les jeudis vers 19h. Quant au “Bonheur de la chanson”, les choristes se retrouvent tous les vendredis de 17h à 19h à la salle annexe Henri Coppard. Ils répètent sous la baguette de Cathy, dévouée chef de chœur. Si depuis peu, une deuxième chorale s’est formée sur la commune, la “petite” poursuit son bonhomme de chemin. Et n’a pas d’autre prétention que de permettre aux amateurs de chant de passer un bon moment ensemble.
C. Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com