Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > SAINT-ANDRE-LE-GAZ

Réunion publique et républicaine avec les élus de la droite et du centre - 03/02/2017

Vincent Chriqui, maire de Bourgoin-Jallieu et conseiller départemental de l'Isère, organisait une brioche Républicaine samedi 28 janvier à la salle polyvalente de Saint-André-le-Gaz. Il s’agissait du deuxième rendez-vous du genre et il y a eu audience.
Pour Vincent Chriqui, ce rendez-vous était avant tout l’occasion de présenter ses voeux aux militants et sympathisants de la droite et du centre. Mais pas que... L’heure était aussi au bilan de l’année 2016 et l’inventaire était vaste. Cela allait des animations de la Cir-conscription aux primaires, et bien d’autres manifestations liées à l’actualité politique. À ce propos, le candidat aux législatives sur la 10e Circonscription avait des choses à dire. Tout d’abord, il savait pertinemment qu’il allait être “questionner” sur le “statut” de Pénélope Fillon. Alors oui, il l’a connaît en tant qu’épouse de François Fillon pour qui il a oeuvré et oeuvre encore. Et d’ajouter : “Je l’ai vu à plusieurs manifestations. Pour moi, elle accompagnait son mari. Pour le reste, je n’en sais pas plus.” Dans la salle, un militant était plus clair sur le sujet. Pour cet habitant de Saint-Chef, il n’y a qu’une seule réponse à faire : “Circulez y a rien à dire, y a rien à voir !”.
Pour d’autres, les questions portaient sur le quotidien des retraités. Ils se sentent financièrement “étranglés”. Alors n’y aurait-il pas des choses à faire pour les personnes à faible ressource. Pour d’autres, c’est la réforme de la sécurité sociale qui était abordée. Les questions ne manquaient pas et les réponses ont satisfait un auditoire particulièrement à l’écoute. Les questions étaient des plus pertinentes. Plus avant, Vincent Chriqui évoquait les grands enjeux politiques de l’année à venir. Plus précisément, il y a trois grands rendez-vous : l’élection présidentielle les 23 avril et 7 mai, les législatives les 11 et 18 juin et les sénatoriales, pour une partie, seront au mois de septembre.
Lors de cette réunion, Vincent Chriqui évoquait également la campagne de François Fillon, à laquelle il participe comme responsable des finances et membre de l’équipe projet.
Magali Guillot, maire de Saint-André-le-Gaz, conseillère départementale et présidente des “Vals du Dauphiné” (fraîchement élue), était heureuse d’accueillir une telle réunion sur sa commune. Mais ce n’était pas une première du genre. “Et on est tellement bien accueilli que, c’est promis, on reviendra”, lançait Vincent Chriqui. Aux côtés de Vincent Chriqui et de Magali Guillot, on pouvait encore noter la présence d’Olivier Bonnard, conseiller régional et président de la nouvelle intercommunalité “Les Balcons du Dauphiné”, Damien Michallet, vice-président du Conseil départemental, André Gillet, Fabien Rajon, Aurélie Vernay et Annie Pourtier, conseillers départementaux. On pouvait encore remarquer Achille Paoli, ancien maire de La Verpillière, ou encore Jean-Pierre Chabert, ancien maire des Abrets et ancien président de la communauté de communes “Bourbre-Tisserands”…
Après des échanges forts intéressants entre les élus et l’assemblée, l’heure était aux réjouissances. Chacun a pu découvrir ou redécouvrir la célébrissime “Brioche de Bourgoin”, mais avant cela, toutes et tous ont entonné “La Marseillaise”.
Cette réunion a été un moment fort de la vie politique du territoire. 
Les discussions se sont prolongées jusqu’en début d’après-midi.
Carole Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com