Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > LA TOUR-DU-PIN

Roger Guilloud, ancien déporté, n’est plus - 27/05/2016

Il s’appelait Roger Guilloud. Il était le dernier survivant de la rafle du 10 mai 1944 à La Tour-du-Pin. Né le 22 novembre 1925, l’homme était aussi le dernier témoin vivant de cette journée d’horreur : le 10 mai 1944, la Gestapo et la Milice arrêtaient 25 Turripinois et 10 juifs. 13 Turripinois seront alors envoyés à Compiègne, puis déportés le 4 juin, dans les camps de la mort.
Roger Guilloud s’est éteint à l’âge de 90 ans. Ses funérailles ont eu lieu le 20 mai. Il laisse un grand vide. à l’âge de 19 ans, il avait prévu de rejoindre le maquis du Vercors. Mais lors d’un rendez-vous avec des résistants turripinois le 10 mai 1944, la ville est encerclée par des miliciens et par la Wehrmacht. Arrêté, Roger Guilloud fut transféré à Grenoble et déporté à Neuengamme et à Sachsenhausen. Après la libération des camps, il est revenu au pays. Marié et père de quatre enfants, il fera une carrière de cheminot à Paris. 
Durant toute sa vie, Roger Guilloud n’a jamais cessé de témoigner auprès des écoliers. Il ne manquait pas un rendez-vous à la stèle des déportés et du monument aux morts. Roger n’avait jamais oublié les sévices subis en déportation. Nos condoléances à la famille.

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com