Profitez d'un abonnement gratuit !
Actualités

Saint-Marcel-Bel-Accueil : Tragédie du 26 juillet 1944 : “Un peuple a besoin de connaître et de respecter son passé” - 04/08/2017

Mercredi 26 juillet, les habitants du village étaient invités à se retrouver sur la place du village pour rendre hommage à tous les saint-marcios du 26 juillet 1944 qui ont connu, de près ou de loin, ces moments de peur et de haine.
C’est sous un soleil de plomb que la foule est venue se recueillir et entretenir le devoir de mémoire devant le mur où dix hommes de St Marcel furent gardés en otage par la Gestapo pendant qu’un détachement fouillait en vain les bois de Moréan et les maisons du village.
En effet, le 26 juillet 1944, une page de l’histoire s’est tournée pour cette commune qui a basculé dans l’horreur.
Suite à une dénonciation, les soldats allemands ont déferlé dans le village, à la recherche de maquisards du Groupe “Rémy” (Joseph Fracassetty) mais ces derniers avaient quitté précipitamment leur cache dans la nuit du 25 au 26… les allemands ne trouveront personne et lorsqu’ils quittent le village à 19 h, ils laissent derrière eux, du sang et des larmes. Germain Buttin, 53 ans, a été purement et simplement exécuté aux abords de son atelier tandis que M. Joseph Nivert, secrétaire de mairie qui a été pendu, ne devra la vie qu’à l’intervention de Mme Laurence Argoud, élève infirmière.
Depuis 73 ans, la population reste fidèle à ce tragique épisode de son histoire dans un rôle de plus en plus important à tenir : celui du devoir de mémoire lorsque l’on devient de plus en plus nombreux à ne pas avoir connu ces années noires. Alors, modestement mais avec rigueur, la population entretient le souvenir d’un devoir de mémoire qui est un véritable devoir moral et citoyen vis-à-vis des enfants qui sont la génération de demain.
Après différents dépôts de gerbes sur la tombe de Germain Buttin et du soldat inconnu et les sonneries d’usage jouées par la Clique de Trept, une minute de silence “à la mémoire des enfants de St Marcel-Bel-Accueil” était respectée et ce sont les choristes des “Chants de Bel Accueil” qui clôturaient cette cérémonie avec “Le Chant des Partisans” et “l’Hymne à la joie” dans une intense émotion.
Après le salut des personnalités aux drapeaux, l’assistance était conviée à se rendre à la salle des fêtes autour d’un vin d’honneur offert par la municipalité. Mais avant, l’assistance a eu droit à une aubade musicale de la Clique de Trept parmi laquelle figurait le jeune Loris Berger, 6 ans.
Carole Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com