Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > FRONTONAS

“Si la danse m’était contée”, un spectacle féerique - 08/07/2016

Le spectacle de danse présenté par le Petit Opéra de L’Isle, association phare de Frontonas, a fait l’unanimité. Çà et là, on a pu entendre que la prestation était digne des plus grands, les jeunes  faisant preuve d’un sacré professionnalisme. C’est dimanche 19 juin que Lydia Amouyal présentait son 27e gala de danse à l’Espace Médian, à Saint-Quentin-Fallavier. Bien avant 18h, les habitués étaient au rendez-vous pour choisir la meilleure place.
La directrice et professeur du Petit Opéra de l’Isle avait comme à son habitude bien fait les choses. Elle a présenté un fabuleux spectacle sur le thème “Si la danse m’était contée”. La prestation des élèves a donné des frissons, festival de grâce et de beauté avec des ballerines coordonnées. Les petits “rats” suivaient les “grandes” avec des gestes élégants et fluides. Les ports de tête et de bras sont déjà très élégants. On pouvait admirer les petits Chaperons Rouges, un petit soldat de plomb, la Petite Poucette, la Belle et la Bête... Toutes et tous semblaient sortir d’un grimoire. Le public était conquis dès les premières minutes. Boucle d’Or et les 3 Ours, dansée par les débutantes, a permis d’apprécier le travail effectué cette année. Le résultat avait de quoi couper le souffle. 
Le Petit Opéra de L’Isle est une école de danse prestigieuse. Et elle se trouve à Frontonas ! Sa réputation n’est plus à faire. Les filles comme les garçons viennent de loin pour s’adonner à la danse classique. Au gré du gala, les contes se sont enchaînés : Shéhérazade et la danse orientale, l’Empereur de Chine et le rossignol... Un oiseau ? Non, c’était un génie de la danse qui a fait monter les larmes aux yeux tant le jeune danseur évoluait avec légèreté et souplesse. La Belle au bois dormant, sa cour et le Prince charmant tous vêtus de rose furent également un ravissement. Quant à Pinocchio, il a eu le mérite de remettre en mémoire cette belle histoire d’un pantin de bois devenu un petit garçon. Ce gala a conté bien d’autres histoires avec des danseuses et des danseurs infatigables.
Et puis, il n’y a pas de belles histoires sans fées. Elles aussi étaient présentes à cette soirée. La première d’entre elles était bien Lydia Amouyal, qui a assuré la chorégraphie et la mise en scène du spectacle. Entre douceur et émotion, c’était magique !
Carole Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com