Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > L'ISLE D'ABEAU

Toute l’émotion d’une cérémonie simple et pleine de ferveur - 01/09/2017

Chaque année, la cérémonie en souvenir des combats du Lombard est l’une des manifestations les plus poignantes de toutes celles commémorant l’anniversaire de la libération du pays berjallien.
Il faut dire qu’ici, à L’Isle d’Abeau, ce devoir de mémoire se déroule toujours devant un parterre assez impressionnant d’élus, de représentants du monde combattant, de descendants de résistants et d’habitants.
Mardi 22 août, c’est en présence de très nombreuses personnalités civiles et militaires que s’est déroulée la cérémonie.
Aux côtés du maire Alain Jurado, on pouvait noter la présence de très nombreux élus dont, entre autres, Virginie Pfanner, conseillère régionale, Cathy Simon, conseillère départementale, de maires et d’élus des communes des territoires de la CAPI, des Balcons du Dauphiné, et des Collines du Nord-Dauphiné, d’Armand Bonnamy, délégué Général du Souvenir Français pour le Département, des sapeurs-pompiers, de la gendarmerie, d’anciens résistants, de la fanfare “La Barquette de Givors”, de 26 porte-drapeaux, un fanion et de passionnés d’histoire venus en tenue à bord de jeeps. Sans oublier la traction qui ouvrait la route à chaque cortège.
Le mot d’accueil de Rédoine Billaud, adjoint à L’Isle d’Abeau, donnait le déroulé de la cérémonie. Place était ensuite donnée à la jeune Leïla Houissoud qui interprétait, à la guitare, le Chant des Partisans.
Quelle émotion devant la stèle où sont gravés les noms de Cino Barbisan, Sylvestre Bianzani, Eugène Cicutto, Joseph Colliat et Pierre Thiers, tombés le 22 août 1944.
Après plusieurs dépôts de gerbes, une minute de silence était respectée. Ensuite, la Marseillaise retentissait avant qu’il ne soit procédé aux rappels des faits.
Mais avant cela, Alain Jurado adressait des remerciements.
Auparavant, la parole était donnée à Marcel Colomb, vice-président du Souvenir Français et du Comité de Liaison. Il a été l’un des plus jeunes résistants et il était le fils de Louis Colomb dit “Raisin” dans la Résistance. Marcel Colomb apportait un témoignage très émouvant au cours de cette cérémonie commémorative du 73e anniversaire de la libération.
Après le salut aux drapeaux, l’assistance était ensuite conviée à partager le verre de l’amitié.
Carole Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com