Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > SAINT-CHEF

Voeux : À mi-mandat, la municipalité se consacre aux enjeux importants - 13/01/2017

C’est samedi 7 janvier que Noël Rolland, maire, et son conseil municipal donnaient rendez-vous aux habitants du village. La cérémonie des voeux se tenait à la salle Polyvalente en présence d’un parterre de personnalités. On pouvait noter la présence, entre autres, d’Alain Moyne-Bressand, député-maire de Crémieu, Evelyne Michaud, vice-présidente du Conseil départemenatl, de Gilbert Durand, président par intérim des “Balcons du Dauphiné”.
Après avoir abordé la “naissance” de la communauté de communes des “Balcons du Dauphiné”, il dressait le bilan de l’année écoulée, et évoquait les perspectives d’avenir.
Mais avant, il apportait quelques précisions, à mi-mandat : “Avec mon équipe municipale, nous allons consacrer principalement aux projets communaux, et aux enjeux importants pour les trois ans à venir.” L’occasion lui était ainsi donnée d’évoquer le Plan Local d’Urbanisme. Un sujet que nous abordons, un peu plus loin, dans ces mêmes colonnes.

Les réalisations de l’année 2016
En 2016, 120 000 € ont été investis dans des travaux et de l’achat de mobilier dans les écoles. A l’école maternelle, les deux préfabriqués et la plate-forme qui les portait ont été supprimés afin d’agrandir la cour et permettra la réalisation des travaux d’extension de la cantine, programmés en 2017. A l’école du Bourg, les quatre classes ont été équipées de nouveaux ordinateurs, une nouvelle classe a eu un vidéoprojecteur et la salle informatique a été rénovée en peinture. L’école Louis Seigner a été clôturée afin d’améliorer la sécurité, les peintures extérieures ont été refaites, la cour réaménagée, des stores ont été mis en place dans les classes, une nouvelle classe a été équipée en vidéoprojecteur interactif et un nouveau parking a été créé à proximité.
Au hameau d’Arcisse, dans l’ancienne école transformée en maison des associations, les trois salles de réunions ont été rénovées. Un local de chasse a également été établi avec un préfabriqué. Dans le cadre du CCAS, un logement a été réhabilité en logement de secours afin d’aider des administrés victimes d’accidents de la vie. Toujours, à Arcisse, le toit de l’église a été rénové.
Du côté de la Maison pour Tous, le 1er étage est en cours de réaménagement. De nombreux imprévus ont fait prendre du retard au chantier. Au total, les travaux de la Maison pour Tous auront coûté 435.000 euros dont 43.000 euros de subvention de l’Etat, 120.000 euros du département et 87.000 euros de la région.
D’autres travaux ont eu lieu sur la commune : le sol sportif de la salle polyvalente a été refait et l’Abbatiale a été équipée de 16 nouveaux bancs en bois.

Ça va se passer en 2017
L’équipe municipale va se consacrer principalement aux projets communaux et aux enjeux importants. 
Les projets d’extension de la zone d’activité du Rondeau et le projet d’aménagement du secteur des Môles répondent au mode de vie moderne qui oblige à se déplacer vers différents pôles pour les loisirs, le travail, les achats. Afin de limiter au maximum ces déplacements, il paraît primordial de développer l’économie résidentielle.
Concernant la zone d’activité, le conseil souhaite au maximum limiter les nuisances que constituent le flux de véhicules croissant, la vitesse excessive et le bruit. C’est pourquoi des travaux d’aménagement de la traversée de Chamont vont être réalisés. Le coût prévisionnel s’élève à 440 000 euros, il s’agit d’un investissement lourd pour la commune mais indispensable.
Pour ce qui est du projet d’aménagement des Môles, la première tranche des travaux consiste en la création de cinq lots pour une surface totale de 17 800 m2. Elle doit débuter en 2017 avec un supermarché de 700 m2, des cellules commerciales, une maison de santé et une résidence seniors comprenant environ 30 logements. Cette première tranche intègrera l’aménagement des RD 19 et RD 54. L’étude de la seconde tranche débutera dès cette année et aura pour objectif, à moyen terme, d’améliorer l’espace public et de requalifier l’habitat existant.
La révision du Plan local d’urbanisme (PLU) a été lancée en 2014 et arrêtée en 2016 en raison de la fusion et du changement du Schéma de cohérence territoriale (Scot), à l’exception de l’élaboration de la carte des aléas, qui sera présentée prochainement. Elle servira à intégrer dans le PLU des dispositions d’urbanisme vis-à-vis des risques naturels. Les études seront reprises cette année afin de mettre le PLU en compatibilité avec le nouveau Scot des Boucles du Rhône.
La commune a également décidé de réviser son règlement de boisement, en lien avec le département.
La commune a lancé une ambitieuse “opération façades”. L’objectif étant d’inciter les propriétaires à procéder au ravalement de leurs façades, notamment par l’octroi de subventions communales. Le tout dans un souci de valorisation du centre ancien de la commune, autour de la rue de l’Abbatiale et une partie du quartier des Môles. Au cours de l’année, les foyers potentiellement concernés seront informés, par les services de la mairie, des modalités de mise en œuvre de cette opération.
Noël Rolland, maire, est souvent interpellé sur la sécurité routière et la vitesse excessive sur certaines routes de la commune. Le conseil a lancé une étude en vue de l’élaboration d’un plan de circulation à l’échelle de la commune afin d’avoir une base de travail sérieuse en terme de priorisation des aménagements à réaliser. Cet outil permettra de planifier les différentes opérations sécuritaires sur les prochaines années.
Il tenait cependant à rappeler : «Je souhaite que le comportement de certains automobilistes soit plus respectueux envers autrui, avec moins de prise de risques, plus de courtoisie et de tolérance afin que nous vivions en bonne intelligence. Le manque de civisme est le 1er responsable de ce sentiment d’insécurité sur et au bord de nos routes.» D’autre part, le conseil a également demandé au département d’étudier le problème de la vitesse excessive au Rondeau.
Concernant la conception et la réalisation de la salle de spectacles et de convivialité, d’une capacité d’accueil de 200 à 250 places, le choix de l’architecte devrait être fixer dans les prochaines semaines.
Autre dossier important, la reconversion du site de l’IME, qui regroupe sept bâtiments sur environ 18.000 m2. Des études vont être engagées afin de définir le projet le mieux adapté au site, qui devrait être libéré en 2019.
Un vaste programme de rénovation de l’éclairage public a aussi été lancé. D’ici la fin de l’année, ce sont environ 180 lanternes LED qui seront installées en remplacement des ballons fluos existants. Toujours dans un souci d’économie d’énergie, l’ensemble des armoires de commande des éclairages sera mis aux normes.
Enfin, un projet de réfection partielle de la toiture de l’Abbatiale est actuellement en cours.
Pour terminer, Noël Rolland tenait à saluer le succès du premier salon des études et des métiers de l’environnement, prolongé par le salon de Récup’. A cette occasion, la commune a accueilli plus de 700 visiteurs et 55 exposants et partenaires. Il remerciait également le CCAS qui, pour la deuxième année, organise un transport entièrement gratuit à destination de Morestel et de Bourgoin-Jallieu. Par ailleurs, des ateliers mémoire ont été organisés et ont rencontré un franc succès.
Carole Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com