Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > L'ISLE D'ABEAU

Voeux : En 2017, l’humain sera présent au coeur des projets - 13/01/2017

Comme c’est de tradition sur la commune de L’Isle d’Abeau, la cérémonie des voeux est collégiale. Samedi 7 janvier, l’atmosphère était bon enfant à la salle de l’Isle.
Au cours de cette soirée, définitivement très spéciale, il y avait des films, des animations et des mots des élus. Ce beau programme se déroulait avec Sandrine Audrain, journaliste en télé régionale. Et là encore, comme le veut la tradition, la soirée se poursuivait avec un “Quizz” concernant la ville. Un “petit jeu” afin de savoir si les habitants étaient réellement incollables sur les chiffres-clés de l’Isle d’Abeau. Alors vite, l’assemblée visionnait un film sur leur ville. Celui-ci comprenait toutes les réponses du fameux “Quizz”… Faciles, dites-vous ? Eh bien… pas vraiment. Encore fallait-il que chacun ait retenu tous les chiffres-clés et les points forts de la ville.
Une fois l’exercice terminé, la municipalité abordait les points positifs de 2016. Un gros plan était fait sur les initiatives tournées vers le développement durable. Ainsi, un film était consacré à l’enherbement. D’autres initiatives, tournées vers le développement durable, seront mises en place au cours de la nouvelle année. Alors pourquoi aborder ce sujet le jour de la cérémonie des voeux, direz-vous ? Tout simplement parce que maintenant le développement durable est quelque chose que tout le monde a intégré, mais chacun d’entre nous n’en a pas toujours une vision pratique. Ce sujet était abordé par Pascal Grzywacz, adjoint délégué aux politiques publiques liées à la qualité du cadre de vie, au développement durable et à la communication. La parole revenait encore à Mme Slatter, agricultrice pour l’éco-pâturage, les “Jardins Familiaux” avec Michel Dalmas, le “Jardin Partagé” avec Roger Mahieu, animateur, Patrick Francillon, le gagnant du concours “Ma Reno”, et le SMND (Syndicat Mixte Nord-Dauphiné) avec son directeur des services techniques Eric Aspord.
Ensuite, le moment était venu pour Alain Jurado de faire son discours des voeux.
La cérémonie se poursuivait avec l’intervention, à nouveau, de Pascal Grzywacz, Céline Goichot, conseillère municipale et vice-présidente à la CAPI déléguée à la politique de la ville et à la santé, Véronique Verdel, adjointe déléguée à la politique publique de préservation et de développement du patrimoine bâti, de la politique énergétique, de l’accessibilité PMR et de la voirie, Henriette Salra-Pinchon, adjointe déléguée aux politiques publiques de solidarité et de l’action sociale, et conseillère communautaire à la CAPI, et Rédoine Billaud, adjoint délégué au développement numérique, développement et animation de la vie associative, grands événements et protocole.
Tous les cinq étaient là pour parler de l’Isle d’Abeau, une commune en plein développement et la municipalité foisonne de projets. A partir de cette année, les choses vont s’accélérer avec un projet commun qui concernera tous les publics et tous les habitants. C’est une nouvelle vision de la ville qui sera développé en “coeur de Ville”, nous parlons de l’aménagement du Parc Saint Hubert. Il fait partie des sujets im-portants des élus. C’est tout simplement le “poumon vert” de la ville et il le restera. C’est ce qui a été dit à l’assistance, venue en nombre à la cérémonie des voeux de la municipalité. Mais ce “poumon” a besoin de respirer et de vivre. Saint Hubert est surtout une grande plaine, mais pas un parc attrayant pour les lilôts et la municipalité veut le rendre attrayant. L’objectif numéro un étant d’en faire un véritable parc urbain avec une zone vivante, active et ludique au sud et une zone végétalisée et ombragée, de promenade et de détente au nord. Le deuxième objectif se trouve dans le cadre du plan de rénovation urbaine, pour faire le lien entre le centre historique du Bourg et le nouveau centre autour du triforium-réserve 2000. Enfin, le troisième objectif est de sécuriser le parc de l’arrivée en nombre des gens du voyage. La mise en place de ce grand projet se fera le plus vite possible. Une bonne partie devrait être faite en 2017 et terminé, au plus tard, fin 2018. À cela, la vie quotidienne des habitants, bien évidemment, ne sera pas oubliée. Il y aura de nombreux autres projets qui occuperont les élus de la commune. Les bâtiments sportifs, le pôle social et le patrimoine, et bien d’autres sujets seront à l’ordre du jour de cette année 2017.
Carole Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com