Profitez d'un abonnement gratuit !
Communes > FRONTONAS

Voeux : Encore une année à façonner et à aménager la commune - 13/01/2017

Jeudi 5 janvier, c’est devant un parterre de personnalités impressionnant qu’Annick Merle, maire et vice-présidente du conseil Départemental, a présenté ses vœux. Entouré de son conseil municipal, elle déclarait être heureuse d’accueillir ses administrés. Et parmi les personnalités nous citerons, entre autres, Thomas Michaud, sous-préfet, Alain Moyne-Bressand, député-maire de Crémieu, Olivier Bonnard, conseiller régional, Christian Rival et Damien Michallet, vice-présidents du conseil Départemental.
Cette traditionnelle cérémonie des vœux est, comme chaque année, l’occasion de faire le point sur l’année écoulée et d’évoquer les perspectives d’avenir. Mais avant cela, Annick Merle évoquait son attachement aux habitants de la commune : «Je suis heureuse de voir, cette année encore, que vous avez répondu nombreux à mon invitation pour ce moment si important pour une commune et donc pour son maire. C’est une évidence, d’autant que nous n’avons pas assez souvent l’occasion de nous rencontrer et de nous poser un moment pour échanger sur tout ce qui fait notre vie. Mais je préfère, pour une fois, aborder cette cérémonie autrement, tout en constatant bien vite que pour faire preuve d’originalité, et voulant échapper à une phrase bateau, je ne ferai, finalement, rien d’autre que de vous parler bateau. Et à défaut d’être marrant, ce sera trimaran…» Et de poursuivre : «49 jours 3 heures 7 minutes 38 secondes. Ces chiffres sont, malgré les apparences, la meilleure illustration de cette belle phrase que j’ai choisie pour accompagner notre carte de vœux : “Croire en ses rêves, c’est commencer à les réaliser”. Oui, 49 jours 3 heures 7 minutes 38 secondes, c’est le temps qu’a mis Thomas Coville pour accomplir le tour du monde à la voile en solitaire sur son trimaran, devenant ainsi le marin le plus rapide du monde en pulvérisant de plus de 8 jours, le record précédent détenu depuis 2008 par Francis Joyon. Et, élégance suprême, il a conclu cette performance le jour de Noël.»
Mais, localement, que s’est-il vraiment passé au cours de l’année écoulée ? Tout d’abord, évoquons les frontonois Didier Chapuis et Laurent Tarazona. Tous deux, en août dernier, ont participé  à “l’Échappée Belle”, ultra trail consistant à traverser le massif de Belledonne dans son intégralité avec 144 km et 11.000 mètres de dénivelé. En septembre, ils ont relevé le défi du “Red Bull Element”, cette course relais spectaculaire qui réunit 4 sports sur 50 km, l’aviron, le trail-running, le parapente et le VTT. Et, en décembre, ils étaient à la Saintélyon, mythique raid nocturne entre Saint-Etienne et Lyon, qui allie trail et course sur route, la course d’endurance par excellence. Annick Merle citait encore Lydia Amouyal, professeur de danse classique. C’est en 1989 qu’elle a réalisé son rêve en créant sa propre école destinée à promouvoir la danse classique auprès de jeunes enfants, adolescents et adultes. Depuis cette année là, elle n’a de cesse de récolter une moisson de médailles. 

Le quotidien d’un conseil municipal
Les administrés parlent de Frontonas et en font parler. Alors, Annick Merle en a fait de même. Tout d’abord, le désir d’habiter Frontonas se traduit au travers de l’accueil de 27 nouvelles familles, de la célébration de 6 mariages et de l’enregistrement de 15 naissances. La suite logique se déroule, naturellement, dans les écoles. Ainsi, l’école maternelle, dirigée par Claire Mabilais, compte désormais 80 enfants. Quant à l’école élémentaire, sous la direction de Sylvie Heitz, ce ne sont pas moins de 126 enfants qui sont reçus chaque jour.
Annick Merle mettait encore en avant le tissu associatif. Tout au long de l’année, il contribue au dynamisme de la collectivité en organisant de nombreuses manifestations qui sont autant de preuves de la vitalité des associations. Preuve en est, encore, avec la grande fête du Téléthon. Celle-ci a aboutit sur un résultat très honorable de plus de 9.000 euros. De son côté, la municipalité organise la cérémonie de Citoyenneté, le concours des maisons fleuries et la traditionnelle foire aux dindes.
Ensuite, il y a la vie économique. Les commerçants, les artisans, les chefs d’entreprises et les professionnels de santé participent activement à l’attractivité économique.
Tout au long de l’année 2016, la mairie a encouragé les agents à se former et à obtenir des diplômes. Avec l’aide des dispositifs d’accompagnement à l’emploi, elle a pu recruter au poste de secrétaire comptable Marie-Noëlle Arnaud et trois agents d’animation des temps périscolaires : Magali Guillaud-Bataille, Jean-Claude Gerizier et Khadija Hasnaoui. Un autre choix de la collectivité, la politique de soutien aux jeunes via les emplois saisonniers. Cette année, quatre jeunes en ont bénéficié. La mairie a ainsi contribué à une partie du financement de permis de conduire, de stages linguistiques, ou bien encore de poursuite de cursus scolaire. Enfin, la municipalité a eu l’honneur d’accueillir huit collégiens en stage découverte du monde professionnel, un en administratif et sept à l’école. Au total, ce sont 17 personnes à qui la mairie à donné leur chance.
Du côté des travaux, il y a eu d’importants chantiers comme, entre autres, le réaménagement du centre-bourg, la mise en conformité du cimetière, l’agrandissement de la halle des sports, la rénovation des peintures des cuisines du groupe scolaire, la réalisation de l’abribus en pierre de Massonas, etc…
Alors, que va t’il se passer en 2017 ? La grande nouveauté consiste en la naissance de la communauté de communes des “Balcons du Dauphiné”. Cette nouvelle entité compte 73.982 habitants regroupant 47 communes. Celles-ci seront représentées par 73 élus communautaires. L’autre événement de taille sera l’ouverture du multi-accueil “L’Isle aux Bambins”. Il offrira une capacité d’accueil de 18 places aux enfants de 3 mois à 3 ans, à la demi-journée ou à la semaine. Et en février prochain, la commune accueillera le centre de loisirs et ce, à chaque période de vacances et jusqu’à la fin de l’année. Enfin, outre le fait que l’année 2017 est une année d’élections, elle sera aussi une année de recensement. Il se déroulera sur la période du 19 janvier au 18 février.
Après avoir navigué autour de l’année écoulée et vogué sur l’année qui s’ouvre, Annick Merle renouvelait ses bons vœux. Elle concluait par une belle formule : «Je vous souhaite de réussir à vivre vos rêves plutôt que de rêver votre vie.» La nombreuse assemblée était conviée à un buffet dînatoire agrémenté de mets salés et sucrés issus du commerce local.
Carole Muet

Espace Abonné


Annonces légales

Publier

Publiez vos annonces légales sur le journal

votre annonce en ligne

En temps réel

  • Version web : 42,00 €
    + l'accès aux archives
  • Version papier : 52,00 €

Abonnez-vous !

  • Passer une annonce
  • parution web + papier !

Petites annonces

Météo Bourgoin-Jallieu © meteocity.com
Covoiturage

Publicité

  • Tarifs Publicités

PUBLICITÉS

© 2013 www.ss2i.com